PARTAGER

En Algérie, le train entre Alger et Tizi Ouzou en Kabylie a été mis en service ce dimanche. La ligne permet de franchir les 100 kilomètres entre les deux villes en une heure et quarante minutes. La mise en service du train était attendue depuis sept ans. Et hier, ils étaient déjà très nombreux à l’emprunter.

Algérie

Nourredine a pris le train le matin pour voir sa famille. En fin de journée, il fait le trajet retour. Il n’a pas de place pour ranger sa valise, mais peu importe, il est plutôt content : « On s’est dit que ça allait être un peu plus rapide parce que la route de Tizi sur Alger, généralement c’est encombré à partir d’une certaine heure, avec les contrôles de la police et de la gendarmerie, généralement c’est très contraignant. On va dire ça comme ça. Du coup, on s’est dit qu’avec le train, ça allait être un peu plus rapide, un peu moins fatigant ».

Un peu plus loin dans la rame, un groupe de voyageurs qui rentrent du travail et se tiennent debout, accrochés à des poignées en caoutchouc. Ils espéraient beaucoup de ce train, mais ils sont un peu déçus : « Ce n’est pas cher, mais il n’y a pas de place. On est debout. Vous faites 100 kilomètres debout, ce n’est pas normal. C’est fatigant. Travailler de 8 heures jusqu’à 16 heures, et debout, ce n’est pas intéressant ».

Les rames mises en service sont les mêmes que celle des trains pour la périphérie de la capitale. La promesse de l’Etat, c’est de relier bientôt Tizi Ouzou et Alger la capitale en 40 minutes, pour l’équivalent de 1,45 euro, soit 170 dinars.

Source: www.rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE