PARTAGER

Au Congo-Brazzaville, l’examen du baccalauréat est fixé au 31 mai. Certains se demandent comment va se dérouler l’examen pour les élèves du Pool, où les violences qui ont débuté il y a un an ont fait entre 10 000 et 30 000 déplacés, ce qui a perturbé la scolarité. Le ministre congolais de l’Enseignement primaire et secondaire, Anatole Collinet Makosso, se veut rassurant. « Les élèves du département du pool passeront leurs examens comme tout le monde », assure-t-il.

 Source : www.rfi.fr

LAISSER UN COMMENTAIRE