PARTAGER

Les Coptes d’Égypte préparent Pâques dans la crainte d’une nouvelle attaque, une semaine après le double attentat des églises le dimanche des Rameaux. Une partie des célébrations a été annulée et la sécurité a été renforcée dans les lieux de culte.

Les coptes d’Égypte s’apprêtent à célébrer Pâques dans la tristesse et sous très haute surveillance, après les attentats suicide dans deux églises dimanche 9 avril, le dimanche des Rameaux, qui ont fait 45 morts. Ces attaques ont été revendiqués par le groupe jihadiste État islamique (EI).

Les célébrations se limiteront cette année à une simple messe « compte tenu des circonstances actuelles, et par solidarité avec les familles des victimes ». Le pape copte Théodore II présidera un office dans la cathédrale Saint-Marc au Caire qui débutera samedi soir et se poursuivra jusque tard dans la nuit.

>> À lire sur France 24: « Attentats anticoptes en Égypte : ‘L’EI veut encourager les conflits confessionnels’ « 

La police sera déployée en force et procèdera à des fouilles minutieuses à l’extérieur puis à l’entrée des églises avec des détecteurs de métaux, ont indiqué des responsables du ministère de l’Intérieur. Les voitures ne seront pas autorisées à se garer dans les rues adjacentes.

« Les églises ne seront pas décorées »

« Les églises ne seront pas décorées et les lieux ordinairement réservés à l’accueil des fidèles souhaitant échanger leurs vœux resteront fermés », a déclaré un responsable du patriarcat copte.

Mais cela ne devrait pas empêcher les fidèles d’aller assister à la messe samedi soir, comme l’affirme l’un d’entre eux à l’AFP qui dit néanmoins se sentir plus en sécurité au Caire qu’ailleurs dans le pays. Lundi 10 avril, le gouvernement égyptien a instauré l’état d’urgence pour une durée de trois mois.

Les coptes, qui représentent environ 10 % des 92 millions d’Égyptiens, ont été ciblés à plusieurs reprises au cours des derniers mois. En décembre, un kamikaze de l’EI s’était fait exploser dans une église du Caire, tuant 29 personnes. C’est dans ce contexte que le Pape catholique François se rendra pour la première fois en Égypte, maintenue les 28 et 29 avril malgré les attaques, selon un responsable du Vatican.

Source : www.france24.com

LAISSER UN COMMENTAIRE