PARTAGER

L’incident est survenu jeudi à Kanilai, le village natal de l’ex président Yaya Jammeh.

Il s’agit d’un échange de coups de feu entre les soldats de la mission de la CEDEAO (MICEGA) et des militaires gambiens.

L’incident a eu lieu au moment où des soldats de la MICEGA s’étaient rendus tôt jeudi matin à Kanilai pour procéder à une fouille du domicile de Yahya Jammeh, à la recherche d’une cache d’armes présumée.

Les militaires de l’armée gambienne en faction sur le lieu, en ont refusé l’accès aux hommes de la MICEGA.

Selon nos sources, il s’en est suivi un échange de coups de feu au cours duquel, deux soldats  »pro Jammeh » ont été blessés.

Ils ont été aussitôt évacués à l’hôpital.

Une enquête a été ouverte par l’armée gambienne et le commandement de la MICEGA.

Le 4 avril dernier, le même groupe de militaires gambiens en faction à Kanilai a obligé une unité de leurs collègues du camp militaire de Yundum à rebrousser chemin.

Ils devaient se rendre à Alla Kunda, à la recherche d’une fosse censée cacher les restes de deux ressortissants américains d’origine gambienne portés disparus en Gambie en 2013.

LAISSER UN COMMENTAIRE