PARTAGER

SENXIBAR-À défaut de se prononcer sur l’affaire Khalifa Sall, le secrétaire général du Parti socialiste (PS), Ousmane Tanor Dieng, évoque ses relations avec le maire de Dakar, pour la première fois depuis le placement sous mandat de dépôt de ce dernier dans le cadre du dossier de la Caisse d’avance de la Ville rapporte le quotidien VOX POPULI repris par Seneplus.

«Personnellement et humainement, on ne souhaite à personne d’aller en prison et d’être derrière les barreaux. Mais vous comprendrez bien que, moi, en tant que chef d’une institution républicaine, j’évite d’interférer dans le fonctionnement de la justice, de faire des commentaires», évacue-t-il.

Tanor Dieng s’est borné à décrire ses rapports avec le maire de Dakar. «Vous ne l’avez jamais entendu dire à mon endroit un mot de trop, comme moi-même à son endroit dire un mot de trop. On a des relations cordiales, humaines, qui sont tout à fait parfaites», jure le secrétaire général du PS.

Qui ajoute : «On n’a pas de problèmes personnels. Le seul problème que nous avons, ce sont ceux qui sont avec lui et qui lui disent qu’on ne doit pas être dans la coalition Benno Bokk Yakaar. Or, nous estimons que nous n’avons aucune raison de quitter la coalition BBY. Et ça, les gens sont libres d’avoir, devant une situation comme celle-là, des positions divergentes.»

Source : www.senxibar.com

LAISSER UN COMMENTAIRE